Et si on faisait du camping dans le jardin ?

Pour de nombreux enfants, leur premier voyage de camping se déroule à quelques mètres dans la cour arrière. Il n’y a rien d’aussi exaltant pour un jeune que de monter une tente et de dormir dehors, relativement indépendant de la maison. Même si l’emplacement de camping est à moins d’un jet de pierre de la maison, beaucoup d’enfants aiment le camping dans l’arrière-cour parce qu’ils ont l’impression que quelque chose leur échappe, que les règles de la maison ne s’appliquent pas nécessairement à leur petite expédition de camping. Non seulement le camping dans l’arrière-cour est amusant, mais c’est une excellente façon d’habituer Junior au camping et de rendre le premier vrai voyage de camping un peu plus facile. Le camping sauvage est un peu comme des roues de formation, c’est un petit filet de sécurité pour rassurer l’enfant que rien ne peut vraiment aller mal.

Le matériel nécessaire pour camper chez soi !

L’élément principal du camping sauvage est la tente. Les enfants aiment avoir leur propre espace privé et une tente représente exactement cela. Aidez votre enfant à monter sa propre tente, mais laissez-le prendre l’initiative, ce qui lui donnera un sentiment d’accomplissement lorsque ce sera fait. Même si elle est un peu bancale, une petite tente montée par un enfant peut le remplir de fierté. Il a vraiment l’impression de faire du camping « d’adulte ». Le camping dans la cour n’a pas besoin d’être très élaboré, une petite tente et un sac de couchage suffisent. C’est l’occasion idéale d’apprendre aux enfants à faire des nœuds ou de leur donner quelques leçons en vue d’un véritable voyage de camping. Il s’agit d’un excellent essai avant d’emmener un enfant pour son premier vrai voyage en camping.

Attention à la sécurité

C’est le moment idéal pour revoir les règles de sécurité sans le stress d’être loin de la maison. Vous pouvez également organiser un repas de camping avec votre enfant. Essayez d’aider votre enfant à préparer son propre repas avec les types d’aliments que vous emmèneriez en camping. Selon l’endroit où vous vivez, vous pouvez même faire un petit feu de camp ; assurez-vous simplement d’être en conformité avec la loi et les restrictions qui peuvent exister sur votre propriété.

Une expérience pédagogique

La nuit sera la partie la plus amusante et la plus difficile du camping dans le jardin. C’est le moment idéal pour observer les étoiles avec votre enfant et lui enseigner quelques constellations et étoiles de base. C’est aussi un excellent moment pour parler et créer des liens avec vos enfants sans les distractions de la télévision, des jeux et des ordinateurs. Vous pouvez également apprendre à vos enfants des chansons traditionnelles de camping ou leur raconter des histoires amusantes de camping. Pour les jeunes enfants qui n’ont jamais fait de camping ou qui n’ont jamais quitté la maison, il peut être difficile de dormir dans la tente toute la nuit. Les enfants ont une imagination débordante et il est facile pour eux de se laisser emporter par l’esprit du camping et, soudain, le ronflement de leur père devient un ours ou, s’ils sont seuls, chaque bruissement du vent est une cause d’alarme.

C’est le moment idéal pour voir comment votre enfant se comportera lors d’un vrai séjour en camping. Même si les enfants détestent l’heure du coucher, il peut être très inconfortable pour eux de dormir ailleurs que dans leur propre lit. Pour certains enfants, ce sera un grand pas en avant, alors soyez très compréhensif et soutenez-les.

Le camping dans la cour est un excellent passe-temps et de nombreux souvenirs merveilleux sont créés lors de ce premier « voyage » de camping. Vous voudrez peut-être instaurer une tradition de camping dans votre famille. C’est une excellente façon de réunir la famille, de s’amuser et de faire du camping en toute sécurité dans votre propre cour.