Combien coûte précisément un tour du monde en van pendant 725 jours consécutifs ?

Vanlife est le mode de vie de ceux qui décident de vivre dans un van afin de voyager beaucoup et de jouir d’une liberté extraordinaire. Vous renoncez au confort, vous renoncez à ce que la plupart des gens considèrent comme acquis, mais vous obtenez en retour une existence pleine d’excitation, d’aventures et d’expériences inoubliables.

De plus en plus de personnes éprouvent une forte désillusion à l’égard de la société occidentale et de tout ce qui était considéré comme sacro-saint il y a encore quelques années. C’est pourquoi, aujourd’hui, l’épanouissement personnel se trouve souvent sur des chemins de vie alternatifs, qui ne peuvent être entrepris que par des actes de rébellion et beaucoup de créativité.

De nombreuses personnes sont attirées par le Vanlife et rêvent d’essayer au moins une fois. Ils imaginent le choix du van, les travaux pour le rendre habitable et le moment où ils tourneront la clé et mettront leur rêve en marche.

L’idée est tentante, mais il y a l’obstacle habituel qui éteint les désirs de millions de personnes : l’argent.

Mais combien cela coûte-t-il, concrètement, de vivre dans une camionnette pendant de longues périodes ? Combien d’argent devez-vous économiser pour voyager pendant une année sabbatique ou plus ?

Alex et Michaela sont un couple qui parcourt le monde depuis deux ans. Sur leur blog, ils ont relaté toutes leurs dépenses en détail puisqu’ils ont tout laissé tomber pour voyager et vivre dans le van.

Alex et Michaela, deux vanlifers autour du monde

L’histoire d’Alex et Michaela est semblable à celle de nombreux autres couples de vanlifers : arrivés à un certain stade de leur vie, ils ont décidé de se lancer dans une aventure extraordinaire pour vivre pleinement chaque jour. Il est brésilien, elle est australienne, il est passionné de moteurs, elle est passionnée par toute activité de plein air, il est concepteur de sites web, elle est photographe de mariage. Ensemble, ils ont acheté « Vanda », une Mitsubishi Delica 4×4 de 1994 qu’ils ont transformée en maison sur roues.

En 2016, ils sont partis de Perth, en Australie. De là, ils ont embarqué sur un cargo pour se rendre en Malaisie, puis au Vietnam, au Laos, au Cambodge, à Hong Kong, en Chine, d’un bout à l’autre des États-Unis, au Canada, au Mexique et de nouveau en Australie, un pays qu’ils tournent entièrement en camionnettes.

Ces deux dernières années, Alex et Michaela ont voyagé et vécu dans des camionnettes, en documentant chaque dépense, au centime près.

Combien coûte Vanlife ?

Sur leur site web, le couple explique exactement combien cela coûte de parcourir le monde en van. Commençons par les chiffres de leur voyage : partis le 7 mai 2016, ils ont parcouru 57 008 km après 732 jours sur la route. À partir de ces données, on peut donc supposer qu’ils ont passé de nombreux jours « stationnaires », c’est-à-dire à explorer des destinations à pied après avoir garé le van. En fait, leur moyenne quotidienne est de « seulement » 79 km. Au total, ils ont visité 11 pays sur trois continents différents.

Combien ont-ils dépensé ? 39 208 dollars australiens, soit 24 659 euros. Ce chiffre comprend toutes les dépenses : transport du van sur les navires marchands, visas, nourriture, carburant, réparations, camping, etc.

Si l’on considère qu’ils sont sur la route depuis deux ans, ils ont dépensé en moyenne 33,68 euros par jour pour deux. Cette aventure extraordinaire et inoubliable leur a coûté jusqu’à présent 16,84 euros chacun.

Une somme dérisoire si l’on considère l’ampleur de leur périple, qui les a menés de l’Australie à l’Amérique du Nord, en passant par la majeure partie de l’Asie du Sud-Est. Il y a ceux qui se dépensent beaucoup plus dans la vie quotidienne, pour se retrouver le soir en se demandant comment le temps a pu passer si vite, sans laisser de trace.

Dépenses spécifiques

Le plus gros coût qu’Alex et Michaela ont dû supporter était la nourriture. En deux ans, ils ont presque toujours cuisiné à bord de leur camionnette pour économiser le plus possible, mais ils ont tout de même dépensé environ 7 500 euros à deux. La deuxième dépense est évidemment le carburant : leur Mitsubishi n’a pas une consommation particulièrement élevée, mais ils ont tout de même dépensé environ 4 800 euros en deux ans. Les dépenses qui auraient pu être évitées avec plus de chance sont celles liées aux réparations du véhicule, pour un montant de 2 138 euros.

Comment économiser de l’argent lors d’un long voyage en van ?

De nombreux adeptes du couple se sont demandés comment ils parvenaient à économiser autant d’argent. Dans l’imaginaire commun, un si long voyage en camionnette coûte bien plus que les 17 euros par jour que ces deux personnes ont dépensé chacune. Alex et Michaela l’ont aussi expliqué.

« Dans 34 des 732 nuits du voyage, nous avons fait du free-camping (camping gratuit). 28 % ont été passés à la maison ou dans le jardin d’amis. 13 nuits d’elle ont été passées dans des parkings de Walmart aux Etats-Unis. 10 % de nos nuits ont été passées dans des hôtels et 3,4 % dans des auberges. Nous n’avons utilisé le camping payant que pour 8,3 % de nos nuits. Nous aimons le camping libre mais aussi rencontrer de nouvelles personnes qui veulent nous accueillir. Ainsi, de parfaits inconnus deviennent de très bons amis ! »

Moins de 20 euros par jour pour une expérience que vous n’oublierez jamais

Lorsque on publie des articles sur les grands changements de vie qui conduisent à de longs voyages, on remarque que pour de nombreuses personnes, le principal obstacle est d’ordre économique. Des histoires comme celle-ci (mais pas seulement, on avait aussi couvert ce sujet ici et ici) montrent que souvent les limites sont surtout imaginaires. Il y a des gens qui dépensent beaucoup plus que vingt euros par jour pour vivre dans de grandes villes, polluées et agitées, où le bonheur n’est qu’un mirage.

Si vous voulez partir pour un long voyage en van, si vous pensez que c’est une expérience qui changera votre vie, vous n’avez qu’une chose à faire : économiser le plus d’argent possible. Comme le montrent Alex et Michaela, il n’est pas nécessaire d’être millionnaire pour passer deux ans à parcourir le monde. Si vous le voulez vraiment, vous avez très probablement tous les moyens de le faire.